Vendredi 7 octobre 2016 à 19:22

 Ce soir nous sommes chacun de notre côté .. certains je le sais sont aussi seul que moi .. d'autres à deux .. choqués.. paumés .. les mêmes mots dans nos têtes .. te savoir à l'hôpital .. parce qu'hier t'as voulu te tuer et qu'aujourd'hui une psy à décidé qu'il fallait t'enfermer .. ca reste là entre nous .. ça nous sépare parce qu'on ne sait pas quoi faire .. ca s'ajoute à nos propre tristesses ... seule dans ma chambre .. j'ai pris des bières pour m'achever parce que je n'ai pas d'autres solutions .. ca n'aidera pas à me sentir mieux je sais bien ...

Dimanche 25 septembre 2016 à 0:27

 [ être sans dessus dessous .. ça pointe son nez depuis une semaine .. la respiration difficile .. les larmes qui pointent leur nez trop souvent .. ne plus se reconnaître .. ne plus savoir quoi faire de ce gouffre qui revient ... mes os se bloquent .. tendus comme toutes mes pensées .. et la petite voix qui me dit mais qu'est ce que tu fous .. ce n'est pas toi cette fille qui ne sait plus profiter des gens autour de toi .. ce n'est pas toi cette fille qui a envie de pleurer tout le temps ... cette impression d'en rajouter .. ce n'est juste pas possible à comprendre .. j'ai choisis .. j'ai voulu .. et maintenant j'me retrouve sur le bas coté .. paumée comme jamais .. sensation physique ... je sais que je vais exploser .. à force de retenir .. aller au travail quand même .. ne plus pouvoir me poser sans que les idées se déchaînent .. alors je pédale sur mon petit vélo .. je travaille .. je vois mes amis et pendant tout ce temps je fuis .. parce que me laisser aller à comprendre le pourquoi me ferait encore plus mal .. ]

Mardi 9 août 2016 à 23:05

 [ Parfois.. comme ce soir ..la fatigue est là mais je n'ai pas envie d'aller me coucher ... alors j'écoute de la musique .. je fume une clope .. et plus encore ... je reste là avec cette sensation d'entre deux .. celle qui me fait un peu me sentir vivante .. celle qui me bloque .. un soir où je sais ..j'imagine le réveil difficile du lendemain matin . que je cherche en repoussant la limite de mon corps ...
la peur est là.. c'est la peur du changement .. celui que j'i voulu .. que j'ai choisis et que je subis pourtant .. un nouveau déménagement ..une nouvelle vie dans la meme ville mais dans une autre adresse sans le point de repère principal de l'ancienne .. 
il va falloir respirer encore .. vivre d'autres choses sans ta présence .. sans toi tout simplement ... tenter encore avec cette pensée unique de faire le mauvais choix ...parce que guider par la peur de la perte d'une routine ... ]

Vendredi 19 septembre 2014 à 23:25


Et puis rentrer en vélo dans la nuit avec la musique dans les oreilles et ne plus réfléchir .. j'étais juste là "fille du présent" comme je l'ai dis plus d'une fois .. je suis allée chez cette collègue de travail que  je ne connais au fond pas beaucoup, on a parlé de nous de nos vies et c'est le genre de moment tout bête ça c'est sur mais qui font du bien .. j'ai été moi .. j'ai raconté la vie que je mène sans me freiner .. et ce petit rien fait naître beaucoup ... Je sens que j'ai besoin de temps et je sens aussi que si je veux être moi même et honnête avec mes émotions je vais devoir me battre contre la facilité .. contre cette solution qui n'en est pas une ... 




Lundi 15 septembre 2014 à 11:11

 
Perdre les mots ou en tout cas ne pas les laisser se former c'est vivre en suspens .. vivre en contemplant les jours passés sans vraiment saisir le sens .. je ne sais plus raconter la vie ces derniers temps .. le blocage de mots c'est la honte que j'ai .. honte d'être et peur d'écrire ce qui serait comme un aveu .. Pourtant je sens bien que c'est stupide .. je ne suis pas une sainte oui .. je suis paumée oui mais ça ne fait pas de moi une mauvaise personne hein ? Promis je vais essayer .. petit à petit je vais revenir sur ce monde ou ailleurs mais je le sens .. je veux décrire pour mieux comprendre .. 


[ "Ce soir, j'ai besoin d'hurler,
J'ai besoin d'ouvrir les vannes, tu comprends, de tout lâcher, 
Comme un puceau qui ment,
De hurler mes mots pesants, avec ma voix d'adolesce
nt qui a jamais mué,
De hurler ma peur de l'abandon,
Ma r´cherche frénétique d'attention,
Mon besoin de reconnaissance en permanence,
Comme un chien, des caresses,
Mes tentatives désespérées d'me faire passer pour un mec que j'suis pas,
Et que j'serai probablement jamais !
De hurler mon absence de courage,
Ma cruauté, ma politesse maladive, mon optimisme débile,
Mes zèle dangereux,
Mes réflexes à la con,
Mes accès d'colère,
Ma culpabilité bidon,
Ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus,
De hurler ma peur panique des autres,
Ma mesquinerie sournoise,
Mes regrets, mes erreurs, 
Mes névroses,
Mes obsessions, mes méta-obsessions,
Ma phobie d'la douleur,
De la perte, du suicide,
De la dépression. "]

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast